• Patricia RICORDEL

Victoire, extrait 7


Victoire, chapitre 7, page 75


Lorsque Victoire ouvrit les yeux, elle comprit qu’elle se trouvait toujours dans la chambre de Colette ; elle s’était endormie à ses côtés. Sur la pointe des pieds, elle regagna le salon en fermant la porte délicatement. En incorrigible accro, elle espérait commencer cette journée par un thé bien chaud. Elle vivait dans l’excès de beaucoup de choses : le jeu essentiellement, et maintenant ce thé miraculeux !

7 vues

Posts récents

Voir tout