top of page

Victoire, extrait 13


Victoire, chapitre 13, page 141


Victoire était dévastée et tellement désolée pour sa Colette ! Elles venaient de se rencontrer. La vie semblait vouloir leur réserver enfin des heures exquises et de belles choses. Ensemble, plus jamais seules. Cela avait à peine commencé. La vie est et demeure un combat à mener encore et encore. Elle ne connaît pas la pitié et rappelle sans cesse que rien n’est jamais gagné ni acquis.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page