• Patricia RICORDEL

Victoire, extrait 12


Victoire, chapitre 12, page 135


La chambre d’hôpital était vide lorsque Victoire arriva ; Colette avait déserté son lit. Elle déposa les fleurs sur la table pivotante, et entreposa la petite valise dans la penderie. Au bout de quelques minutes, elle décida d’aller voir au poste d’infirmières si l’on pouvait la renseigner. En ouvrant la porte, elle aperçut Colette tout au bout du long couloir. Elle était accrochée à sa perfusion sur roulettes et la trimbalait un peu comme on promène un chien en laisse.

16 vues

Posts récents

Voir tout