• Patricia RICORDEL

Victoire, extrait 10


Victoire, chapitre 10, page 115


La nuit passa, avec des cauchemars insupportables. On y trouvait pêle-mêle Anna explosée par des bombes, et Colette agonisante au pied d’un cerisier. Le père d’Anna pleurait avec une corde autour du cou et le Maître priait à n’en plus finir, suppliant pour le salut de nos âmes. Victoire se réveilla terrorisée avec les mains plus irritées que jamais. Elle espérait ne pas avoir hurlé dans son sommeil. Elle ne voulait pas inquiéter Colette et perturber sa nuit.

9 vues

Posts récents

Voir tout