• Patricia RICORDEL

Vendredi 13, un jour de chance ?


LE VENDREDI 13 : UN JOUR DE CHANCE ?

Ce jour est ambivalent. Pour certains il s’agit d’un jour de chance et pour d’autres, il est à craindre. Il existe même un mot pour désigner la phobie que l’on peut développer à son égard :

LA PARASKÉVIDÉKATRIAPHOBIE

Prononcez ce mot à voix haute, on croirait entendre une formule magique !

Sait-on jamais… cela pourrait vous porter chance ?!

Il est compliqué de donner une explication à cette superstition parce qu’elle en renferme deux en réalité : celle du vendredi et celle du 13.

Cependant, la version la plus probable concernant le malheur viendrait de la Bible.

Lors du dernier repas de Jésus, il y avait 13 personnes à table et il se trouve que cette treizième personne était Judas, celui qui a trahi. L’arrestation de Jésus a eu lieu le lendemain, un vendredi. Il a été jugé et crucifié.

Il existe d’autres éclaircissements possibles à cette croyance. Chez les Grecs et les Romains, le 12 était considéré comme le nombre parfait : 12 dieux olympiens, 12 constellations dans le ciel, 12 signes du zodiaque. Le nombre 13, se situant tout de suite après cette perfection, vient tout briser et perturber l’équilibre. Il fut donc envisagé comme étant à l’origine du chaos.

Les exemples ne manquent pas. Ainsi la 13e carte du tarot symbolise la mort. Dans plusieurs villes, il n’y a pas d’habitation portant le N°13. Les grands immeubles évitent de nommer le 13e étage et le remplacent avec grâce par un 12bis ou 14A, certains hôtels n’ont pas de chambres N°13.

Et puis l’on trouve moult vendredis 13 tristement célèbres.

Vendredi 13 novembre 2015 : Les attentats de Paris

Vendredi 13 septembre 1940 : Le bombardement de Buckingham Palace

Vendredi 13 octobre 1972 : Le crash du vol T-571 dans les Andes

Vendredi 13 janvier 2012 : Le naufrage du Costa Concordia

Vendredi 13 novembre 1970 : Le cyclone de Bhola au Bangladesh

Sans parler des évènements personnels. La liste est longue, je vais vous épargner pour aujourd’hui.

Pourtant, depuis quelques décennies, le vendredi 13 aurait meilleure presse et il semblerait faire de moins en moins peur. Heureusement pour moi, je suis née un 13 !

Et beaucoup d’entre nous pensent qu’il porterait chance. Pourquoi ce retournement ? J’ai bien une idée ou deux à ce sujet, mais je vous laisse imaginer ce qu’il vous plait.

Ainsi, il y a deux fois plus de joueurs aux jeux de hasard les semaines de vendredi 13 : des joueurs occasionnels, ou des joueurs comme l’héroïne de mon roman : VICTOIRE.

Si vous ne l’avez pas encore lu, sachez qu’il est disponible auprès de l’auteur ou dans toutes les librairies francophones du monde entier, à la commande sans oublier les grands distributeurs tels que la FNAC, AMAZON, DECITRE, etc.

Je vous souhaite un joyeux VENDREDI 13