N°4. Écrire ? Et pourquoi pas !

April 25, 2019

 

     Si vous voulez écrire, faites-le ! N’attendez pas d’avoir le temps ou d’avoir quelque chose de valable à dire, tout cela n’est que les barrières qu’on s’impose à soi-même : ouvrez-les et écrivez ! 

     La pratique conduit à la maîtrise et la quantité à la qualité : qui peut le plus peut le moins. Faites le choix d’écrire maintenant et cela doit être un plaisir. 

     Tout dans l’acte d’écrire nous amène à cela : le choix.

     Choisir le genre : votre écrit peut être une romance, un polar, un essai, une nouvelle, une autobiographie, un roman d’aventures. Des décors : ville, campagne, maison, appartement, bord de mer ou de rivière pour créer une ambiance. Il faut aussi choisir des personnages et un héros. La couleur des yeux de la boulangère doit être la même du début à la fin du récit à moins qu’elle s’en fasse greffer pour une raison qui de toute façon doit servir l’histoire. Rien ne doit être gratuit. La description d’un paysage ou d’une maison doit apporter quelque chose qui nous permet d’en apprendre plus sur l’histoire que vous racontez ou sur les personnages auxquels vous donnez vie. Parce que c’est aussi de cela qu’il s’agit : donner la vie à une histoire, à des personnages. L’auteur doit être schizophrène, capable d’être à la fois le méchant de l’histoire et le héros, l’homme et la femme, l’enfant, l’adolescent, l’adulte et le vieillard. L’auteur doit pouvoir être celui qui pleure et celui qui rit dans une même situation. Il doit endosser tous les rôles à la fois. 

 

     Votre récit ne doit pas être mécanique, mais bien organique pour que le lecteur puisse s’identifier et s’immerger dans votre histoire et qu’à aucun moment il n’en sorte. Vous devez l’emmener jusqu’au mot fin et le bluffer. Mais avant de penser à la fin, vous devez bien commencer, et pour cela, travailler votre prémisse.

(À suivre...)

 

Qui parmi vous, a envie d’écrire, rêverait d’écrire, a commencé à écrire ?

Dites-moi tout en commentaire...

 

 (Source : John Truby, L’anatomie du scénario.)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload