• Patricia RICORDEL

Une première prometteuse !


Hier soir, à Bibliothèque Intercommunale Alain Lorraine de Saint-Denis de La Réunion, avait lieu un événement important pour moi.

Le temps était parfait. Si j’en parle, c’est parce que cet événement se tenait en partie dehors. Une légère brise nous apportait la fraîcheur idéale pour estomper le trac qui me donne chaud.

Je suis arrivée aux alentours de 17h30. J’ai été accueillie par Stéphanie Vitry, la directrice que je remercie ainsi que Catherine Dambreville. Au bout de mes bras, un sac coloré avec des impressions de mon fruit préféré, la cerise, et puis mon cartable en cuir noir qui me suit depuis longtemps. Le sac-cerise était rempli d’exemplaires de Victoire, de marque-pages, de bonbons et de quelques objets qui contribuent à la mise en scène de ma table de dédicaces. Pour cette fois, il y avait une mini-cage à oiseaux (ceux qui me connaissent bien savent mon adoration pour les cages à oiseaux) et puis deux stylos à bille avec une plume au bout. J’avais également avec moi tout mon nécessaire à dédicaces : une série de tampons et l’encre rouge, et puis mon stylo quatre couleurs, rose, bleu ciel, vert tendre et violet.

À peine avais-je terminé la mise en place, que Stéphanie m’a présenté le fondateur de « La Réunion des Livres », l’association interprofessionnelle des métiers du livre à La Réunion. Je dois dire que cette entrée en matière m’a tout de suite réjouie ! Je vous en parlerais plus tard.

La température était parfaite, disais-je, et un vent léger soufflait.

Tandis que j’étais en pleine discussion avec ce monsieur, les premières personnes sont arrivées. Parmi elles, les amis, que je remercie vivement, les voir dans l’auditoire m’a rassurée tout le long de mon exposé. Merci beaucoup pour vos sourires bienveillants (Hélène, Sandrine, Sarah, Sabine, Pascal). Et puis Patrick Lauret, le photographe, a immortalisé ce moment.

J’attends les photos et pour patienter, je vous ai fait une reconstitution de la mise en scène de ma table.

Ensuite, nous nous sommes tous dirigés à l’intérieur de la bibliothèque. Au passage, nous avons pu admirer les toiles de Myriam Prot, dont c’était le vernissage d’exposition. Elle a pris la parole la première et nous a expliqué son travail. J’y ai trouvé des similitudes avec l’écriture quand elle nous parlait de choix, de doutes, d’ajouts de couches de peinture parce que "la toile boit la couleur..."

Pour ceux qui n'ont pas pu venir hier,

les toiles de Myriam restent accrochées

à la Bibliothèque Intercommunale Alain Lorraine

jusqu'au 31 octobre 2018.

Puis, j’ai pris le relais. Je me suis lancée dans mon exposé sur l’autoédition. C’est un exercice difficile de parler en public. Mon expérience de la scène est sans doute un atout. Et, le trac qui m’a envahie dès les premiers mots, je sais comment le dompter pour ne pas me laisser déstabiliser par la peur. Ça marche plus ou moins bien et hier soir, c’était plutôt réussi : la bête fauve s’est vite calmée ! J’ai beaucoup travaillé et répété, cela contribue fortement à éroder les peurs. Je connais bien mon sujet et je m’appuie sur ma propre expérience pour l’illustrer. Le public semblait intéressé, les questions posées en étaient une belle preuve.

Je vous retranscris ici les propos que j’ai pu entendre ou lire à l’issue de cette première :

« Tu es faite pour ça Patricia. Vraiment. »

Sabine

« J’ai bu vos paroles. C’est ma première sortie depuis longtemps,

et vraiment je ne regrette pas. »

Chantal

« Merci pour ce moment, tu étais fort à l’aise. »

Sarah

« Tu étais animée de ta passion, et ça se voyait. »

Sabine

« Un grand merci Patricia c’était parfait ! Plaisir de t'avoir enfin vue pour de vrai et plaisir du moment, tu nous as beaucoup appris, c’était non seulement très intéressant, mais pour ma part, aussi très touchant que tu partages ton cheminement en tant que personne (ta façon de travailler, tes doutes parfois...), avec générosité, humour et bienveillance. Un régal ! J'ai commencé la lecture de Victoire à mon avis je vais avoir du mal à décrocher. Merci. »

Véronique

C’est à mon tour de vous remercier pour votre présence. Pour les absents, il y aura des sessions de rattrapage, d’autres projets dans ce sens sont en cours, je vais pouvoir renouveler cette expérience pour mon plus grand bonheur et j’espère le vôtre aussi !

(Vous remarquerez l'absence des bonbons.

Inutile de vous dire où ils sont passés. Chacun se reconnaitra dans ce méfait !)

#conférence #autoédition #bibliothèque